10 novembre 2007

Auprès de ma brune, auprès de ma blonde

A peine étais-je rentré de Bretagne que, coup sur coup, dans le temps bref d’un jour et de son lendemain, j’ai repris de vive voix et de visu au cours d’un dîner et d’un déjeuner en tête à tête les plus chères de mes « correspondances » en cours que mon départ m’avait fait laisser de côté. Evidemment après ce moment de vacances, si paisible, si étal, beau par certains côtés mais tellement éteint sur le plan des sentiments c’était remettre mon cœur en mouvement, l’ouvrir à nouveau aux émotions. Bien sûr ce n’est pas «... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 21:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

07 novembre 2007

Ambivalence

Avant hier, dans la voiture, roulant vers la Bretagne, je me sentais ambivalent, partagé à propos de notre départ et je me faisais ces réflexions contradictoires : « Je suis content de partir, j’ai envie, besoin de quitter la ville, de marcher dans les bois ou le long de plage, de m’emplir les poumons d’air marin, d’abîmer mon regard dans le mouvement de la vague et dans les lointains de la mer et du ciel. » « Mais je ressens ce départ aussi comme un arrachement, dommageable à la réalisation de mille choses que j’ai... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 21:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 août 2007

Il n'y a personne!

Voilà, les bagages sont prêts, notre petit appartement est rangé, nous partons demain dès l’aube, enfin tout à l'heure j’écris ici au cours d’un réveil intempestif à trois heures du matin. Nous rentrons, peut-être qu’il est temps en fait, que j’ai besoin de retrouver mes points de repères parisiens et même si la perspective de reprendre mon travail lundi n’offre rien qui me réjouisse bien au contraire. J’ai des courbatures et un sérieux mal de gorge, chopé avant hier au cours d’une balade où je ne m’étais pas assez couvert,... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 21:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 août 2007

Sérénité

Depuis une semaine nous sommes seuls mon père et moi dans la grande maison, Constance est rentrée à Paris pour un stage. Nous avons pris ensemble notre rythme de vieux célibataires ! Nos petites courses et les tâches matérielles le matin, le repas léger ou le pique-nique à midi, les promenades à pied ou à vélo préparées sur le guide de randonnée, la montée au lac pour la baignade en fin d’après-midi, le repas un peu plus élaboré le soir avec un petit coup de bon vin. Tout à l'heure j’ai fait tourner une machine à linge.... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 21:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 août 2007

Incertitudes

C’est peu de le dire. C’est de l’understatement valclairien typique ça ! J’étais dans la panade morale la plus totale oui. Une forme de dépression, osons le dire. Des journées de vacances qui avaient tout pour que normalement je me sente heureux et pendant lesquels je n’ai fait que tenter de surnager dans l’océan de mes doutes, vrillé de surcroît par l’obsession du temps qui passe. Je suis avec mon père, vieux monsieur très tonique (qui ne s’embarrasse pas trop quant à lui de ces questionnements, heureux homme) et rejoue... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 21:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 juin 2007

Insomnie

Insomnie oui, et de la mauvaise ! Couché vers minuit, endormi assez vite mais réveillé à deux heures et demi. Bêtement je n’ai pas eu le réflexe d’ouvrir un livre et de prendre un cachet porteur de sommeil. Je me suis laissé aller à vaguer au fil de mon esprit. J’ai laissé les mauvaises pensées m’envahir. Bientôt il n’y a eu plus qu’elles: Ma mauvaise journée d’hier où rien ne s’est enclenché comme il aurait fallu… Des retours sur le passé, le sentiment d’avoir si peu fait de ma vie... Ma femme à mes côtés si lointaine, mes... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 22:12 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

27 avril 2007

Amitiés amoureuses

J’ai envie de le mettre au pluriel contrairement à mes deux autres entrées sur ce même sujet ici et là. Non pour dire que j’en ai beaucoup des amitiés amoureuses ! Mais plutôt pour insister sur le fait qu’il en est qui sont de nature bien différente et qui, l’une comme l’autre, sont des bonheurs. Elles ont en commun d’être d’abord des amitiés, de s’appuyer sur l’échange intellectuel, sur la compréhension mutuelle et la confiance partagée, sans cela je crois que rien ne pourrait être. Elles se chargent de plus de cet... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 23:50 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
21 avril 2007

En vrai

Pourquoi est-ce que je ne parviens pas à écrire ? Parce que tentant d’écrire de la façon dont je l’ai fait hier – réflexions, comptes-rendus, ricochets – je suis loin de moi ici et maintenant. Je n’ai pas écrit faux mais je n’ai pas écrit en tout cas au vrai du vrai de moi même. Le vrai du vrai ce serait de dire mon malaise, un malaise certes sans grande intensité, je ne suis ni triste, ni angoissé, mais un malaise réel, persistant, sous-jacent à tout, je me sens flottant, atone, je suis mollement le mouvement, je... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 11:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 février 2007

Intermittences

Oui, le temps superbe a continué hier. Oui nous avons réussi à décoller dès le matin, nous avons enfourché nos vélos, pique-nique dans le sac, nous avons suivi la Seine puis la Marne puis nous avons pédalé en long et en large dans les allées et les chemins du bois de Vincennes puis sommes revenus par la Promenade Plantée et la Bastille, je me sentais en harmonie, je me sentais présent dans le moment et Constance était détendue, souriante, presque gaie… Oui j’ai été tonique tout au long du week-end, j’ai enrichi mon... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 22:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
28 janvier 2007

Rebond

Les envies qui se manifestent en moi, ce besoin de renouveau relationnel, affectif, sexuel que je ressens si fort, tout cela est sans doute d’une affreuse banalité. C’est un peu ce fameux « démon de midi », (quoiqu’il soit plutôt en l’occurrence celui de quatorze heures, je m’y prends tard !), ce moment où l’on veut retenir une jeunesse qui s’enfuit, où l’on se dit qu’on voudrait pouvoir vivre encore des choses intenses, que ces émotions là ne sont pas finies. Les figures peuvent en être diverses. La plus classique peut... [Lire la suite]
Posté par Valclair à 11:22 - - Commentaires [20] - Permalien [#]