Toutes les calottes ! Ras le bol ! L’ampleur que prennent les réactions autour de ces malheureuses caricatures fait remonter en moi des réactions de vieux laïcard troisième république…

Depuis quelques années j’avais tendance à devenir très tolérant à l’égard des religions, très compréhensif, j’avais y compris tendance à me dire qu’elles portaient en elles des dimensions qui peut-être m’avaient manquées à moi qui fut élevé dans un climat areligieux et même pour partie, du côté de ma mère, franchement anticlérical. Mais là vraiment ça me gave de voir toutes ses réactions convergentes des imams, des rabbins, des évêques... Recherche de sens, approfondissement intérieur, réflexion sur les valeurs, recherche d’un chemin de conscience, sans doute et même sûrement mais les dogmes et les églises non…

On me dira que c’est une réaction peu politique, que les choses étant ce qu’elles sont dans le contexte actuel, il faut éviter les provocations, éviter de faire monter la mayonnaise, que provocation contre provocation on risque de favoriser les plus extrémistes, on me dira ce qu’on veut, mais là j’ai une réaction épidermique. Personnellement je peux préférer en général les attitudes qui évitent de blesser l’autre dans ce qu’il est et dans ses croyances fussent-elles débiles à mes yeux mais je tiens aussi comme à la prunelle de mes yeux au droit au non politiquement correct, au droit à l’irrespect, au droit au blasphème.